AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ing Heng Shan
Ing Heng Shan
avatar


MessageSujet: Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]   Sam 12 Déc - 2:25

    Une invitation de dame Wang Li Mei ? C’est bel et bien ce que notre cher général eut reçu à travers un valeureux messager il y a de cela quelques jours. Brave homme en effet, affronté la froideur de l’hiver afin de remplir son devoir. Enfin, une fois que celui-ci eut franchit le seuil de la demeure d’Ing Heng Shan, il fut accueillit pratiquement comme un membre de la maisonnée ! Une soupe et du thé lui furent servit le temps que le maître de l’endroit rédige de sa main agile une réplique pour la noble dame. Il est fort évident que le général Ing n’a point refusé une telle invitation ! Toute fois, ne pouvant point quitter dans l’immédiat – devant régler divers soucis interne – celui-ci s’excusa dans sa réponse et fit promesse de rejoindre la noble dame dans les délais les plus brefs ! Ce serait fort grossier de sa part de ne pas s’excuser du délai ! Il s’agit d’un protagoniste important à Sizheng, voir une figure reconnu bien au-delà des frontières de la nation.

    C’est donc après quelques préparatifs, soit le choix de la tenue, le choix sur le moyen de déplacement et puis régler quelques détails de dernières minutes dans la résidence Ing. D’ailleurs, la tenue de ce dernier fut choisie en rapport aux teintes de la saison ! Une peu froide au niveau de la coloration, toute fois malgré les teintes très Yin les motifs tant qu’à eux était légèrement Yang – ce qui apporte au tout une certaine chaleur. Cependant, une fois le tout bien organiser, notre protagoniste pu ce mettre en route sachant qu’il ne devait ce faire aucun soucis concernant sa maisonnée pouvant alors éventuellement découvrir les motivations derrière cette charmante convocation. N’ayant rien à ce reprocher, il s’agissait sans doute d’une invitation de courtoisie, car après tout, malgré leur différences hiérarchique, l’appréciation semble être jusqu’à ce jour plutôt mutuel entre les deux êtres de chaire et de sang. Enfin en quoi une différence telle que celle-ci change l’âme d’un être ? Ce n’est point la couronne ou les vêtements en lambeaux qui font d’une personne ce qu’elle est… le corps n’est qu’une enveloppe renfermer les gens à leur état le plus véridique.

    Enfin, philosopher ainsi avec lui-même fut un peu ce que notre protagoniste eut fait lors de son bref voyage vers la demeure royale. À vrai, rare sont les moments où rien ne vogue à travers son esprit, toujours en train de songer, philosopher, tenter de comprendre ce qui est plus grand que lui – et par ce qui est plus grand que lui, cela n’a rien à voir avec ses croyances religieuse ! Pour notre protagoniste, la spiritualité est bien plus qu’une question de croyance… elle représente l’intégralité de l’existence du visible et de ce qui est au-delà du regard… toute fois mieux vaut fermer cette parenthèse puisque nous voilà déjà à destination, ou presque.

    Le palais royale n’est pas une taverne, ce n’est pas monsieur-madame tout le monde qui peut franchir l’entrée ! Son visage étant reconnu, Ing Heng Shan n’eut aucune difficulté à franchir le seuil ! Des salutations courtoises furent échanger entre les gardes et notre protagonistes, puisque certains d’entre eux ont par le passé servit aux côtés du général. Certes à l’époque ce dernier était sous le commandement de son frère aîné… mais un frère d’arme demeure un frère d’arme de son vivant et au-delà du trépas. Une fois la traversé, Ing ce dirigea gracieusement vers les entrailles de l’infrastructure. Le pas gracieux d’Ing donne toujours l’impression qu’il ne marche pas sur le parquet, mais qu’il flotte légèrement au dessus de celui-ci. Alors que sous les pas de son guide les planches frémissent sous le poids de la petite dame, lorsque le général pose le pied aux mêmes endroits… les gémissements ne se font point entendre.

    Il attendit donc patiemment qu’on l’annonce… observant pendant ce temps non seulement tout ce qui est visuel dans l’endroit… mais aussi les mélodies du palais. Chaque demeure possèdes ses odeurs particulières… ses mélodies… l’apparence physique n’est qu’une faible partie de ce qui compose une maisonnée. Le mode de vie, les gens qui y habitent et fréquentes les lieux… tout cela influence l’ambiance d’un endroit. Toute fois, la demeure royale possède dans son parfum une essence qui incite les souvenirs heureux du passé à refaire surface dans l’esprit du général. Ce même parfum existait chez lui lorsqu’il était encore qu’un petit homme pas plus haut que trois pomme. Bien que les cuisines sont sans doute bien loin… ce parfum à réussi à traverser l’endroit pour venir ce loger dans les narines. D’ailleurs… cela lui rappelle que dès le printemps… il devra aller rendre visite à sa mère… si la situation politique ne change pas d’ici à là.

    Enfin… éventuellement, notre protagoniste fut appeler à rejoindre la noble dame dans la salle. Il fit alors sont entrée avec toute les jolies petites courbettes gracieuse que demande la coutume et la politesse du pays. Il ne faut pas oublier qu’il est en présence de dame Wang…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wang Li Mei
avatar


MessageSujet: Re: Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]   Lun 21 Déc - 20:11

Wang Li Mei attendait Ing Henh Shan, le Général le plus jeune de son armée. A vingt-six ans, il était connu comme étant l'un des plus fins tacticiens des rangs militaires et l'un des plus courtisés. Sa froideur en faisait pâlir plus d'une à la Cour, aussi préférait-il, d'après ce que la jeune femme avait compris, le calme de la résidence Ing. La reine allait pourtant l'en déloger, de gré ou de force; car sa sécurité l'éxigeait. Elle en avait déjà discuté avec le Général Lai et ils se devaient, en effet, d'agir. Sa survie était essentielle pour celle du Royaume et elle ne pouvait plus l'ignorer d'avantage. Avec un peu de chance, la crise finirait par passer, la vague d'assassinat se tasserait et tout redeviendrait normal – enfin, « normal » : autant que faire se peut dans le monde inquiétant de deux pays au bord de la guerre. La guerre... Li Mei avait massé ses troupes aux frontières. Elle espérait pouvoir bientôt les rappeler et signer un traité durable avec Lu Zaizhuan; mais cela ne semblait pas être encore au programme, bien au contraire.
La jeune femme soupira, regardant par la vitre les premières gouttes de pluie tomber sur les carreaux. On lui avait apporté une réponse d'Ing un peu plus tôt dans la semaine, disant qu'il viendrait ce jour. Elle espérait qu'il ne serait pas en retard. D'abord parce qu'elle aimait bien le Général et qu'elle avait hâte de le revoir et de discuter avec lui. Ensuite, parce que la situation s'aggravait de jour en jour. Elle avait du répudiée une suivante accusée de complot, ne pouvant se résoudre à condamner à mort la pauvrette qu'un récent veuvage laissait seule pour élever trois enfants. Tous, même Liu Biu, s'étaient élevés contre cette décision : « Vous laissez au monde trois futurs assassins et leur maître », lui avait-on dit. Mais elle était parfois trop sensible, la Petite Reine. Suffisemment pour ne pas laisser au monde trois orphelins, en tout cas.

On toqua doucement à sa porte.
« Entrez. »
« Votre Majesté, le Général Ing est arrivé. Il patiente dans l'antichambre de la salle du trône. »
« Ah, très bien, je vais le recevoir. Aidez-moi donc à m'habiller... »

La suivante et la jeune femme revêtirent le corps royal d'une parure quotidienne; un hanfu gris perle réhaussé d'une large ceinture de couleur beige et de multiples rubans ocres. Sa coiffure fut ornée d'autres rubans et de quelques broches des plus belles factures, car elle avait tout de même un rang à tenir, même si cette visite était des plus informelles et des plus amicales. Elle se fit ensuite maquiller, très légèrement car ce n'était pas de son âge de se farder plus, puis enfila une paire de mocassins de toile et se dirigea vers la salle de réception aux couleurs du pays.
Le vent s'engouffrait dans les couloirs du palais, apportant une fine dose de pluie; mais la demoiselle n'en avait cure, toute à la joie de revoir le Général. Elle le rejoint donc dans la salle aux multiples colonnes, s'installant sur son trône de bois doré. Le siège était inconfortable au possible; la volonté d'un de ses ancêtres, sans doute. Une allégorie du pouvoir, songeait-elle alors que l'on soulevait légèrement les rideaux qui séparaient le trône du reste de la salle. Un murmure la parcourut quand apparut le visage de la Reine, caché par un de ses éventails habituels. Le Général entra quelques minutes plus tard.

« Général Ing, bienvenue ! Cette demeure est ravie de vous accueillir. Relevez-vous donc ! Avez-vous fait bon voyage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ing Heng Shan
Ing Heng Shan
avatar


MessageSujet: Re: Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]   Sam 9 Jan - 20:40

    L’attente ne fut point éternel, du moment d’où la servante quitta notre protagoniste afin d’annoncer l’arrivé du général et le moment d’où celui-ci fut invité à passer de l’antichambre à la salle du trône vu selon notre protagoniste très bref. Peut-être est-ce parce que ce dernier eut perdu la notion du temps alors qu’il laissa son odora le transporter vers des images du passé. Il est intéressant de voir à quel point certaines petites choses du monde peuvent affecter les gens, en quoi certaines images, gestes, parfums, sons peuvent souvent être la source de souvenirs chez les gens, du moins ce l’est régulièrement chez le général Ing. Ce parfum lui avait rappeler son enfance, alors qu’il habitait sous le même toit que sa famille, toute fois bien qu’il fut momentanément transporter dans ce monde de rêve, voici qu’il doit se réveiller et revenir à la réalité. Une douce voix féminine le sorti donc de la fantaisie. La transition entre le rêve et la réalité ce fit avec une telle grâce qu’il est sans doute impossible pour quiconque ne connait pas Ing à la perfection de savoir qu’il y a de cela un instant il avait voyagé en lui-même.

    C’est avec une délicatesse naturelle chez lui qu’il fit son entrée dans la salle du trône afin de se présenté devant la noble de dame de façon plus officiel. Suivant les procédures un peu plus cérémonieuse, notre noble général conserva ses yeux sur le sol et son corps recourbé vers l’avant jusqu’au moment où la douce voix de Wang Li Mei lui ordonne de se relever. Enfin, lui ordonner, le tout fut dit avec une telle chaleur qu’il est à ses yeux difficile de considérer le tout comme un commandement – mieux vaut voir les paroles de dame Wang comme étant une simple requête. Il fit donc ainsi avant d’offrir une réponse aux questions de la noble figure.

    -Le voyage fut agréable, merci de vous en soucier.

    Certains dirons que Wang Li Mei lui avait demandé cela que par courtoisie, voir quasi par tradition, mais au fond de lui le général Ing, connaissant que trop bien la noble dame, savait qu’elle ne posait pas la question sans véritablement s’intéresser au sujet. Enfin, ce n’est qu’une fois redressé qu’il croisa à nouveau le visage de la noble dame, notant alors quelques petits changements mineurs depuis leur dernière rencontre. Sans que rien ne fut dit, le général Ing se doutait qu’elle ne l’avait pas fait venir jusqu’à elle afin de discuter de la pluie et du beau temps autour d’une tasse de thé. Bien que le visage de cette dernière fût dissimulé derrière un magnifique éventail, notre protagoniste pouvait voir en ses gestes les signes typiques du souci.

    Toute fois, comme le désire si bien la courtoisie, ce dernier n’adressera pas ses songes avant que la noble dame lui adresse d’abord la parole, car après tout il ne faut point oublier que le général Ing n’est pas devant une jolie demoiselle du peuple, mais plutôt devant la plus importante figure de Sizheng. C’est donc dans le silence que notre protagoniste attend les prochaines paroles qui ouvriront par la suite cette éventuelle conversation entre les deux magnifiques figures retrouvées dans la salle du trône. Que sera le sujet ? Avec les rumeurs qui cours et les plus récents événements, Ing Heng Shan commence tranquillement à réduire le champ de possibilités de raisons pour sa présence en ces lieux.

    Nombreux craignent pour la sécurité de la noble dame, dont le général Ing. Complots, assassinats, trahisons ne sont point des mots que l’ont aime entendre, toute fois ils font bel et bien partie de la réalité. Bien qu’il ne puisse se permettre d’être entièrement à la disposition de la Reine à toutes heures du jour et de la nuit, le général Ing, fidèle à Sizheng, est toujours près à offrir sa vie à la reine. Bien que cela entre en conflit avec le profond désire qu’il possède de venger son frère, au fond de lui-même le général est conscient que Zhenzhong aurait voulu qu’il s’occupe de sa majesté avant de ses affaires personnelles.



[Désolé de la petitesse, de la médiocrité et du délais de ma réponse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite de courtoisie [PV Wang Li Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Jade :: Capitale de Sizheng :: Château :: Salle du Trône-