AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leng Bing Xuan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leng Bing Xuan
avatar


MessageSujet: Leng Bing Xuan   Sam 9 Jan - 22:07

.Identité


♦️ Nom : Leng
♦️ Prénom : Bing Xuan
♦️ Surnom : Perle de Neige, Trésor de Funan, Etoile sur la Montagne
♦️ Âge : 20 ans
♦️ Préférence sexuelle Hétérosexuelle
♦️ Royaume d'allégeance : Funan

♦️ Profession : Concubine


.En détail

♦️ Description physique : Voyez derrière ces rideaux blancs que le vent berce doucement… une longue robe bleutée et une longue chevelure. Si vous vous approchez vous verrez que le moins que l’ont puisse dire, c’est que Bing Xuan porte délicieusement bien les divers surnoms que l’on lui donne. Tout les personnes l’ayant vu ou aperçut vous le dirons: le « Trésor de Funan » semble être d’une valeur inestimable. Qu’il s’agisse d’une valeur monétaire ou de n’importe quelle autre, la jeune femme semble « inaccessible » tellement elle inspire l’émerveillement. Beaucoup disent qu’elle a une certaine grâce et c’est la vérité.

Bing Xuan avait déjà un certaine grâce naturelle qui fut entretenue pour grandir et s’affirmer aujourd’hui. La belle jeune femme à une démarche souple et silencieuse, comme si elle se déplaçait sur un nuage, ses genoux ne font pas de mouvement disgracieux sous ses longues robes. Bing Xuan a un visage fin et délicat qui aurait une forme légèrement ovale. Sa peau fine, a la couleur du lait, elle est aussi belle et lumineuse qu’une perle de nacre. Cette couleur intense fait ressortir ses profonds yeux en amande dont l’iris arbore une sobre mélange de gris et de noisette.

Ils brillent… brillent d’un amour profond pour son seigneur et d’une mélancolie évidente, ce qui crée un contraste magnifique pour certain ou émouvant pour d’autre, le tout étant précédé de fin sourcils noirs. Aussi noir que ses longs cheveux de jais qui encadrent son visage pour le faire ressortir un peu plus encore, tandis qu’une cascade de jais tombe dans le dos de la belle perle de neige. Ils sont coiffés de telle sorte que des nœuds blanc et des bijoux puissent s’y loger. Son doux visage exprime malheureusement peu d’expressions. Ses lèvres rosées et pulpeuses ne s’étirent que peu de fois en sourire, elle arbore trop souvent un regard mélancolique.

Son corps est fin, mince, légèrement élancé, il n’est nullement taillé pour le travail, mais peut-être pour quelque chose de plus doux et calme. Ses doigts sont tellement fin et exempté de tout mauvais traitement, qu’ils sont un excellent atout pour toucher les cordes d’un instrument. Bing Xuan à de frêles épaules diaphanes et une carrure peu prononcée. Elle est assez mince, elle entretient son corps très consciencieusement et par conséquent elle semble un peu maigre pour certaines personnes, mais il n’en est rien, la jeune femme est parfaitement bien proportionnée pour une fille de sa condition.

Elle ne porte que rarement des bijoux, ce sont des superflus dont elle n’aime pas s’enticher et ceux-ci ne l’embelliront pas, mais seront embellis sur la peau de Bing Xuan. Elle n’a jamais mis de vêtement qui la rendrait trop voyante, le rouge par exemple. Elle préfère garder des couleurs claires et douces, voir même apaisantes. C’est comme si elle cherchait à ne pas se faire voir tout en voulant le faire.


♦️ Description psychologique : Derrière ce visage de porcelaine, se cache une personnalité des plus complexes…

Bing Xuan est physiquement, une jeune femme plus ou moins rêveuse, calme et douce. Et vous ne vous y trompez pas en pensant cela. La jeune courtisane qu’elle est, est effectivement d’une nature extrêmement pacifiste mais aussi terriblement mélancolique. D’un naturel assez fragile, Bing Xuan se réfugie beaucoup loin des autres. La jeune femme apprécie la compagnie de la nature, préférant cent fois écouter l’eau d’un ruisseau et le chant des oiseaux que les rumeurs et les bruits du château. Bing Xuan semble être assez timide dans certaines situations, elle peut hésiter à dire quelque chose qui lui tiens à cœur quand elle n’est pas sûre que le résultat désiré soit obtenu. Jamais elle ne se mettra en colère, même pour la pire des insultes qu’on puisse lui faire. Malgré tout, Bing Xuan est légèrement ambitieuse et a parfois du mal à faire ses choix. Elle aime rester discrète mais ce n’est pas chose aisée lorsqu’on est concubine. Disons qu’elle n’étais pas vraiment faite pour être discrète. Elle a apprit à garder certaines émotions et sentiments à l’écart pour ne laisser paraître que ce qui plairait à l’autre. Se plier à la volonté de celui qu’elle doit servir, même si cela fait mal, elle ne peut s’imaginer lui refuser quelque chose un jour, juste par son propre intérêt.

Elle aime beaucoup la musique… Des journées entières la privant d’une certaine liberté, ont fait accroître son don pour la musique. Elle sait a peu près utiliser tout les instruments, mais ses favoris restent les instruments à cordes pincées. Elle en joue très souvent, pour s’améliorer un peu plus à chaque fois. Sa grâce l’accompagne jusque dans ses mimiques, lorsqu’elle rit, elle émet un rire des plus cristallins, justifiant sa voix de cristal assez petite. Et lorsqu’elle joue, ses mouvements restent gracieux malgré la musique. Mise à part elle, Bing Xuan apprécie les ballades dans les jardins où elle peut rester des heures et des heures. Son train de vie pourrait ressembler à celui d’une jeune femme gravement malade, mais il n’en est rien, Bing Xuan aimerait sortir pour apprendre énormément de chose, elle aime beaucoup apprendre et découvrir. Elle était extrêmement modeste et avait la fâcheuse tendance à se rabaisser. Elle à une étrange pratique qu’on peut appeler « automutilation psychologique ». Elle se blesse mentalement elle-même lorsque tout va trop bien, elle pense que rien ne peut aller trop bien pour elle et se blesse en se remémorant des événements ou des phrases blessantes, ou en créant des images toute aussi dure.

Au fond, elle nourris l’infime et imperceptible espoir de voir un jour son seigneur se tourner vers elle. Malgré tout l’amour qu’elle peut ressentir pour lui, elle sait très bien qu’il est à sens unique et cela n’est que plus douloureux, autant que les rumeurs qui concernent son détachement. Même si Bing Xuan devrait jalouser cette personne si ces rumeurs étaient vraies, elle ne pourrait pas le faire. Parfois il lui arrive de vouloir fuir le palais pour éviter de souffrir un peu plus chaque jour, mais jusque là elle en a été incapable. Son choix quant à ses goûts sexuels ne s’appliquent que sur les hommes, elle n’a jamais regardé les femmes que pour leur parler ou les regarder lorsqu’elles sont très belles. Elle à un goût assez prononcé pour les hommes plus vieux qu’elle, assez mûr, grand et ayant une certaine force, qu’elle soit physique ou autre.



♦️ Histoire : Une cage doré, hein ? Le destin s’acharnera donc à la laisser enfermer toute sa vie dans ce genre de prison ?

La famille Leng, est une famille assez ambitieuse qui à su se forger une certaine fortune, faisant d’elle aujourd’hui une riche famille du royaume de Funan. C’est notamment grâce à la soie, les femmes de la famille devaient cultiver des mûriers et élever des vers qui produiront la soie afin de la filer et de créer des étoffes qui seront revendues aux plus offrants… et souvent de riches familles ou même la famille impériale. C’est comme ça que la famille s’enrichit et lorsqu’ils décident d’avoir un autre enfant, ils sont face à un dilemme… un garçon ou une fille ? Ils avaient déjà deux garçons et étaient amplement comblé d’avoir eu deux enfants mâles bien qu’ils soient jumeaux. Si la maîtresse de maison mettait au monde un autre enfant, lequel serait le plus utile à la famille ? Un garçon bien sure, tout le monde rêve d’en avoir un comme il se doit… mais une fille serait utile pour perpétuer la tradition familiale. Ils laisseraient finalement le hasard décider et c’est finalement une fille qui vit le jour a cœur de cette riche famille: Bing Xuan. Elle naquit un après-midi ensoleillé et prématurément, ce qui surpris tout le monde, y comprit le médecin qui n’avait pas prévu la naissance avant un mois. Malgré cela, elle fut assez bien accueillie au sein de la famille Leng, et on voyait déjà en elle une future tisseuse de soie. Mais le destin en décidera autrement…

A partir de ce moment, elle était déjà condamné à vivre dans cette demeure où elle devrait tisser de la soie, jusqu’à ne plus en pouvoir. Comme dit précédemment, la famille Leng est assez ambitieuse et désira un peu… voir beaucoup plus que ce qu’elle avait déjà là. Ce n’est pas une famille cruelle, mais disons qu’elle ne reculait devant rien. Bing Xuan n’avait pas vraiment l’esprit d’une fillette qui obéirait sagement toute sa vie, la preuve en était qu’elle préférait rester avec ses deux frères Chang et Xun. Pour la famille c’était disons intolérable, une fillette n’avait absolument rien à faire ou à voir avec des garçons plus âgés. Et pourtant elle se sentait beaucoup plus à l’aise avec eux… peut-être parce qu’ils étaient plus libre d’agir qu’elle ? Et comme elle était leur unique petite sœur, ils appréciaient également sa compagnie que ce soit pour la taquiner et lui faire de farce ou bien pour toute autres occupations que feraient des enfants de la même famille. L’éducation fut stricte pour Bing Xuan qui au début de sa vie ne rêvait que de liberté… mais au fur et a mesure que les années passaient et qu’on l’empêchait de voir ses bien aimés frères, elle avait de moins ne moins le goût de vivre malgré son jeune âge.

C’est notamment l’interdiction de voir ses frères qui marqua le début d’une triste mélancolie chez la jeune fille. Bien sure ils leur arrivaient de se voir en cachette, mais c’était quand même assez risqué pour l’un ou l’autre des enfants. Ils avaient été surpris une fois par des domestiques, mais touchés par cet amour fraternel, ils n’avaient jamais rien dit aux parents. Heureusement qu’elle avait l’autorisation de sortir en ville, sinon qui sait ce qu’il aurait advenue de sa santé mentale. Bing Xuan n’avait pas beaucoup d’amies -faites au cour de certaines occasion urbaine- de son âge et le peu qu’elle avait c’était plus par intérêt… Etant d’une nature beaucoup trop gentille et naïve, elle s’est très souvent fait avoir au cours des jeux ou alors on se servait d’elle comme larbin sans qu’elle s’en rende compte. Plus d’une fois ses frères l’avaient sortit de ces jeux de mauvais goûts. Bing Xuan ne voulait qu’une chose, sortir de cette cage, mais chaque tentative était soldée par un échec et même si elle oubliait vite, tout cela avait finit par se faire sentir.

Alors, elle avait trouvé bon nombre d’occupation pour échapper au stress d’une éducation si stricte: la musique. La musique, un peu de lecture, le dessin et l’écriture. Autant de chose qu’une fille aisée peut plus ou moins connaître et c’est enfermée dans cette maison qu’elle développa ses talents. Quand Bing Xuan eut treize ans, ses parents pensaient avec beaucoup d’ardeur à étendre leur domaine sur d’autres terres et ils avaient l’idée de donner leur unique fille au Harem Royal. Enfin donner était un mot, mais l’exactitude du mot qui qualifiait le geste de ces personnes était « vendre ». Mais pour la forme, donner était le terme employé… tout ça pour dire que Bing Xuan entra au palais a contrecœur pour permettre à ses parents d’avoir des terres et une somme d’argent astronomique… valait-elle si cher que ça ? En cadeau d'adieu, ses frères lui offrirent une belle épingle à cheveux.

C’est donc à treize ans qu’elle entre au harem dans un des rang les plus bas. Curieusement son nom resta le même et elle n’en fut que plus soulagée. Elle était certaine de ne pas revoir Chang et Xun avant très longtemps et elle espérait sincèrement ne pas devenir favorite pour quitter le palais et retourner dans sa famille. Mais malgré elle, elle s’habitua à la vie de concubine et sans chercher à le vouloir, elle prit de l’importance au sein de la gynécée de part ses talents et sa beauté. La première fois qu’elle vit Lu Zaizhuan, quelque chose changea en elle, elle à été… frappée dira-t-on par son être. La prestance, le charisme, la voix, la force, la beauté, l’intelligence de son seigneur rendit Bing Xuan profondément amoureuse de lui. Avec la situation du royaume, elle ne s’étonnait pas d’être très rarement appelée et lorsque la déclaration de trêve arriva, elle espérait sincèrement que Zaizhuan vienne vers elle, mais elle à la mauvaise surprise de le voir s’éloigner de plus en plus. Les rumeurs qui circulent ne font qu’accentuer la modestie de Bing Xuan, elle essaie de se dire qu’il ne faut plus espérer, elle essaie d’effacer ce sentiment pour pouvoir partir un jour et trouver quelque chose de moins douloureux. Mais c’est beaucoup plus facile à se dire qu’a faire, sa nature mélancolique la fait perdre confiance en elle et elle voit le côté négatif des choses assez souvent, trop souvent pour l’avoir vécu, une vie qu’elle ne voulait pas, ais qu’elle a accepté d’avoir et quand elle trouve quelque chose qui pourrait lui faire tenir bon, cette chose s’envole loin et Bing Xuan ne peut que passer son bras à travers les barreaux de cette cage pour la tendre vers le ciel et souhaiter de tout son cœur pouvoir voler aussi haut un jour…


♦️ A savoir : Elle aime beaucoup les oiseaux et l'épingle à cheveux que ses frères lui ont offert représente un oiseau.


Divers

♦️ Avez-vous lu le règlement ? Code validé par Zaiy !
♦️ Commentaires divers : Je croise les doigts =x
Avatar by Emily G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seiyaku20.deviantart.com/
Lu Zaizhuan
Lu Zaizhuan
avatar


MessageSujet: Re: Leng Bing Xuan   Sam 9 Jan - 23:31

Je suis désolé de te faire tant souffrir, ma douce concubine.




_________________
"La montagne et l'eau finiront par se rencontrer."
Proverbe chinois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jadekingdoms.forumactif.org
 

Leng Bing Xuan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Jade :: Où tout commence :: Etat Civil :: Héros reconnus-