AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shao Xia, mercenaire itinérant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shao Xia
Shao Xia
avatar


MessageSujet: Shao Xia, mercenaire itinérant   Ven 25 Sep - 15:52

.Identité



♦️ Nom : Shao
♦️ Prénom : Xia
♦️ Surnom : -
♦️ Âge : 23 ans
♦️ Préférence sexuelle Shao Xia préfère sans conteste les femmes. Après, ça peut changer selon son taux d’alcool dans le sang...
♦️ Royaume d'allégeance : Sans-Allégeance

♦️ Profession : Mercenaire





.En détail

♦️ Description physique :
Au premier abord, sur le champ de bataille, vous ririez sans doute de la silhouette de Shao Xia. C’est un homme mince, svelte. Son hanfu, gris ou bleu, dissimule des muscles fins, dessinés par les années de combat. Car à bien y regarder de plus près, on se rend compte que le mercenaire est fait pour son métier. Certes, il ne supportera pas un lourd combat : il n’a pas la carrure pour. Mais il est vif, rapide : c’est là toute sa force. Pas vraiment grand, il dépasse néanmoins la taille des femmes.
Son corps porte quelques cicatrices, preuve qu’il n’a pas toujours eu le dessus : une longue, dans le dos, quelques unes plus petites sur le torse, et une, très marquée, sur le flanc droit. Néanmoins, il est encore vivant. Œuvre d’un médecin de talent ou coup de chance extraordinaire, peu importe. Shao Xia a passé du temps sur les champs de bataille, mais il en est toujours revenu vivant. Jusqu’à maintenant.
Son visage est celui d’un homme encore jeune. Bien dessiné, il n’est pas celui qu’on s’attend à trouver sur un guerrier. Quelle ironie. Peut-être aurait-il pu utiliser ce visage pour parvenir à ses fins. De longs cheveux, toujours attachés, une peau claire malgré le temps passé dehors. Des yeux gris. Le genre de visage qui invite dans le meilleur des cas à s’offrir à lui, dans le pire à l’affronter pour lui montrer que le plus fort, ce n’est certainement pas lui – ce qui n’est pas faux, après tout. Il ne recherche pas la sensualité, loin de là. Aucune de ses postures n’est particulièrement attirante.
Mais ce visage, ces vêtements, ce corps, ne sont pas ceux d’un mercenaire, non. Il a le genre de physique que tout guerrier sans cervelle raillerait, mais dont tout général intelligent se méfierait. Et aussi le genre de physique qui amène des questions, car cet homme, non, ne ressemble pas à un mercenaire.


♦️ Description psychologique :
Alors qu’est-ce qui peut pousser un beau visage et un corps mince à devenir mercenaire ? L’envie de se battre pour ses idéaux ? De gagner de l’argent ? D’avoir un nom dont les générations à venir se souviendront ? Pas du tout.
Le seul intérêt de Shao Xia dans tout ça, c’est le combat. Rien d’autre. Tout ce qu’il souhaite, en définitive, c’est de savoir qui est le plus fort : vous, ou lui ? Ça a toujours été comme ça. Aussi loin qu’il s’en souvienne, Shao Xia a toujours voulu être le meilleur. C’est peut-être un traumatisme d’enfance, allez savoir, mais il lui a toujours fallu prouver qu’il était plus doué, plus fort. Plus tout. Il est mesquin, arrogant. Il sait qu’il est beau, il sait qu’il est fort, et il ne se gêne pas pour le rappeler à ses adversaires. Un sourire toujours fiché aux lèvres, il fera de son mieux pour vous énerver, simplement pour le plaisir de pouvoir se battre avec vous ensuite.
Au final, à part ça, il ne se bat pour rien. Sans allégeance, il n’aime ni le Funan ni le Sizheng. Pas plus que leurs habitants, d’ailleurs. Il s’est battu pour les deux camps, contre les deux, et jamais on ne lui a fait confiance. C’est facile, d’être mercenaire. Il suffit juste de se battre. Shao Xia aime les choses faciles : il n’a pas besoin d’y réfléchir. Réfléchir, c’est déjà se compliquer la vie, et il déteste ça.
Offrez-lui un verre et il sera dans de bonnes dispositions à votre égard. Dégainez votre sabre, et il vous remerciera à sa façon.


♦️ Histoire :
Shao Xia n’est né ni à Funan, ni à Sizheng, mais bien au-delà des montagnes, là où la guerre n’a pas d’échos. Oh, bien sûr, là-bas, on entend parler des batailles incessantes entre les deux Royaumes de Jade, mais... ça n’a pas d’impact.
La famille Shao n’est ni noble, ni riche. Il s’agit de simple tailleurs. Leurs hanfu sont de grande qualité, mais pas assez décorés, et leur tissu n’est pas assez soyeux. Ils sont respectés dans leur village. Shao Ping, le père, est un homme travailleur et discret. Shao Meng Na, la mère, est une femme douce et vertueuse. Leurs deux enfants sont des garçons intelligents et plutôt forts : ils feront de bons maris, qui reprendront la boutique familiale.
Oui, mais voilà : le cadet, Xia, est bien trop turbulent. « Regarde plutôt ton frère », lui dit-on sans cesse. « Xing est bien plus sage que toi ». Les parents ne préfèrent aucun de leurs fils, bien entendu, mais ils aimeraient que Xia se calme un peu, qu’il devienne, enfin, un garçon plus discret comme son frère. Malheureusement, plus on répète à Xia qu’il devrait prendre exemple sur Xing, plus le garçon n’en fait qu’à sa tête. Et il s’énerve chaque fois qu’on lui fait remarquer qu’il est « moins » bien. Pourquoi serait-il « moins » bien, juste parce qu’il est plus énergique ? C’est Xing qui n’est pas assez fort, c’est tout : peu à peu, Xia s’en persuade et rêve de plus. La vie n’offre rien d’excitant à un jeune homme dans un petit village tel que celui-ci. Bientôt, Shao Xia étouffe. Il sait qu’il peut faire bien mieux que tout cela, et il le fera, peu importe le prix. Alors à quinze ans il fait son baluchon et part, avec, pour toutes possessions, deux hanfu et un sabre de bois qu’il a fabriqué lui-même.

Ses premières aventures n’ont rien d’extraordinaires, ni de fières. Il provoque des combattants en duel, mais essuie défaite sur défaite. Oh, ce n’est pas qu’il n’est pas fort, non, mais il n’est pas entraîné, contrairement à eux. Et puis, un jour, il rencontre l’homme qui va changer sa vie. Un vieux guerrier, amusé par son comportement et sa volonté, lui offre de lui enseigner ses techniques. Shao Xia y voit la chance de sa vie, et ce sera effectivement le cas. Terminée, la vie d’errance sans but. Durant cinq années, Shao Xia apprend à se battre, à devenir fort. Le maniement du sabre n’a bientôt plus de secret pour lui – malgré sa vanité, le jeune homme est un élève studieux et appliqué. Bientôt, il fait la fierté de son maître.
Mais la roue tourne, hélas, et celle de la vie bien plus vite que celle de la chance. Le vieux guerrier meurt, frappé par la tuberculose. Shao Xia, à nouveau, se retrouve seul et sans but. Alors il se rappelle ce que l’on dit, au sujet des Royaumes de Jade. Funan et Sizheng. Ceux qui ne cessent de se battre depuis la nuit des temps. Ces endroits ne lui offriraient-ils pas la possibilité de devenir encore meilleur et de prouver qu’il peut surpasser tout le monde ? Avec son baluchon et, cette fois, de Zhen Feng, le sabre de son maître, Shao Xia se rend d’abord à Funan. Il se battra pour eux durant plusieurs mois, avant de changer de camp.
De part et d’autre, jamais on ne lui fera confiance, mais on s’accordera à dire que celui qui a sa lame dans son camp aura une chance de plus de remporter la bataille.

Depuis l’instauration de la trêve, Shao Xia erre entre Funan et Sizheng pour défier les bretteurs en mal de combat. Il est le premier à vouloir voir la guerre revenir...


♦️ A savoir : Shao Xia ne se départit jamais de son sabre, « Zhen Feng » (ce qui signifie « Rafale de Vent »).


.Divers

♦️ Avez-vous lu le règlement ? Code validé par Zaizy !
♦️ Commentaires divers : Avatar by Feimo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lu Zaizhuan
Lu Zaizhuan
avatar


MessageSujet: Re: Shao Xia, mercenaire itinérant   Ven 25 Sep - 16:07



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jadekingdoms.forumactif.org
 

Shao Xia, mercenaire itinérant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes de Jade :: Où tout commence :: Etat Civil :: Héros reconnus-